http://planete.simiesque.free.fr
Présentation générale des primates
Dernière mise à jour : avril 2008
Primates :
Groupe de mammifères comprenant les prosimiens (ou lémurs) et les simiens (ou singes), dont l'homme fait partie.
Qu'est ce qui caractérise l'ordre des primates par rapport aux autres animaux?. C'est ce que nous allons essayer de définir ici en notant tous les signes caractéristiques propres aux primates. Toutes ces caractéristiques ont été obtenues suite à une longue évolution des espèces qui se sont adaptées à leur environnement.

Mains et pieds préhenseurs
Tout d'abord, les membres des primates se terminent par des mains et des pieds préhenseurs, où le pouce et le gros orteil sont opposables aux autres doigts. Cette particularité garantit une bonne saisie des fruits ainsi qu'une précision pour les déplacements dans les arbres. L'Homme fait ici exception pour ses membres inférieurs: réservés à la marche, le gros n'est plus opposable aux autres orteils.
Gros orteil opposable sur le Ousititi argenté
(Callithrix argentata)

Saisie de fruits chez le Microcebe de Coquerel
(Mirza coquereli)
Une autre particularité au niveau des mains et des pieds est la présence d'ongle et non de griffes (sauf pour certains prosimiens et singes d'Amérique latine qui possèdent encore ce trait ancestrale).
Locomotion
Les modes de déplacements sont particulièrement divers chez les primates. Certains se balancent au bout de leur longs bras (gibbon), d'autres se déplacent en sautant de branche en branche (propithèque), d'autres encore sont quadrupèdes et se déplacent souvent au sol (lemur catta). Certaines espèces quadrupèdes ont la particularité de marcher sur leurs phalanges (dessus de la main) au lieu de marcher la main à plat sur le sol (gorille). Pour la marche bipède, l'homme est assurement le meilleur représentant mais certaines autres espèces utilisent de temps en temps ce mode de locomotion.
Cerveau et vision en relief
Comparés aux autres mammifères, les primates ont un cerveau relativement grand par rapport au poids du corps. Cette caractéristique atteint son ampleur maximale chez les hominidés (Orang Outang, gorille, chimpanzé, homme).
Les orbites se sont déplacées vers le devant de la tête (au lieu d'être sur les côtés), ce qui permet une vision de l'environnement en relief. Pour les singes diurnes, la vision est aussi en couleur. Cette vision stéréoscopique permet l'appréciation des distances nécessaires au déplacement dans les branches et à la capture des proies.

Orbites sur le devant pour la vision en relief
chez le tarsier spectre (Tarsius Spectrum).
La taille démesurée est caractéristique des
primates nocturnes (adaptation à la vision de nuit).

Dentition chez le tamarin empereur
(Saguinus imperator imperator)

L'olfaction n'est pas très développée et le museau est en général assez court.
La dentition et le système digestif sont plutôt adaptés a un régime alimentaire végétarien. La machoire possède environ 40 dents, et on n'observe pas de spécialisation induisant la disparition de certaines dents comme pour les autres ordres de mammifères (sauf chez certains espèces de primates comme le Aye-Aye qui ne possède qu'une incisive).
Vie sociale et croissance des petits
La plupart des primates ont une organisation sociale et familiale très structurée. Ils vivent en groupe pour se protéger les uns les autres et paraître plus forts face aux menaces d'autres prédateurs mais cela permet aussi la proximité des partenaires sexuels et la transmission du savoir aux plus jeunes. (la vie en solitaire n'existe que pour l'Orang-Outang mâles).

Les différents types de groupes sont:
  • Groupe unimâle / multifemelles : Un mâle avec plusieurs femelles et les jeunes.
    Les mâles post-pubères sont chassés de leur groupe natal et restent célibataires ou se regroupent en bandes. Ils forment ensuite leur propre groupe en capturant des femelles d'autres groupes, en les séduisant, ou en destituant un mâle d'un groupe existant.
  • Groupe multimâles / multifemelles : Plusieurs mâles, plusieurs femelles et les jeunes.
    Organisation sociale complexe, hierarchie entre les mâles.
  • Groupe familial : un couple et leurs petits.
    Rare mais se retrouve dans toutes les branches de primates. Il n'y a souvent peu ou pas de dimorphisme sexuel entre le mâle et la femelle.
Exception: Le seul cas de polyandrie connu chez les primates (1 femelle pour plusieurs mâles) est le Tamarin à tête brun du Pérou.


Groupe de Lémurs carra
(Maki catta)

Apprentissage chez le gorille
(Gorilla Gorilla)

La gestation est longue relativement à la taille du nouveau né. Le petit né "incomplet" et est très dépendant.
De plus, la croissance est assez lente et la période de dépendance des jeunes est plutôt longue. Pendant cette période, les petits ne sont pas autonomes, ce qui necessite la présence permanente des parents ou du groupe. Ce laps de temps important en comparaison des autres mammifères semble être un handicap. Mais il permet en fait un développement plus approfondi par la transmission de l'expérience acquise par les parents et une une cohésion sociale plus forte. Les petits sont moins spécialisés à la naissance et ils peuvent ainsi s'adapter assez facilement à un changement du milieu.
Communication
La communication est essentielle chez les primates :
  • Défense du territoire, signalisation d'un danger aux autres membres du groupe
  • Transmission du savoir, apprentissage des jeunes
  • Cohésion sociale (toilettage), accouplement...

Les différents types de communication sont les suivants :
  • La Communication visuelle
    Se retrouve chez les primates diurnes et implique tout le corps: posture, position de la queue, poils dréssés ou non, attitude faciale...
    Exemples: Abaissement des paupières lorsque le dominant menace un subordonné ou qu'un subordonné apaise un dominant, sourire pour inviter au jeu, sourire exagéré et crispé quand un animal se trouve en présence de ses supérieurs hiérarchiques...
  • La Communication auditive
    Se retrouve surtout chez les animaux en forêt où les mimiques et postures se voient mal à travers le feuillage.
    Les vocalisations indiquent l'âge, le sexe, le rang social et permettent de rassembler le groupe, repousser les intrus, signaler la présence de prédateurs.

Vocalisation chez le Hurleur du Guatemala
(Alouatta pigra)

Epouillage chez le macaque de Buffon
(Macaca Fascicularis)

  • La Communication tactile
    Le toilettage est très important dans les relations entre individus d'un même groupe. Pour solliciter le toilettage, un animal présente une partie de son corps à un autre puis les rôles s'inversent. Cela apporte du plaisir, dissipe les tensions et se fait entre les individus sans importance de rang
  • La Communication olfactive
    Plus importante chez les prosimiens que chez les simiens, certaines espèces ont des glandes odoriférantes exclusivement réservées à cette forme de communication.
    Ces odeurs indiquent l'âge, le sexe, le rang social, l'état émotif et permettent de délimiter le territoire.

Répartition géographique
Les primates sont des mammifères arboricoles vivant principalement dans les forêts tropicales et subtropicales, et c’est leur confinement à ces régions qui est caractéristique (sauf l'homme).

Warning: main(http://planete.simiesque.free.fr/planeteSimiesque/bottom.php) [function.main]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/130/sda/1/a/planete.simiesque/planeteSimiesque/primates/presentation.php on line 265

Fatal error: main() [function.require]: Failed opening required 'http://planete.simiesque.free.fr/planeteSimiesque/bottom.php' (include_path='/mnt/130/sda/1/a/planete.simiesque/include:.:/usr/php4/lib/php') in /mnt/130/sda/1/a/planete.simiesque/planeteSimiesque/primates/presentation.php on line 265